Remerciements

Pour: Peut-on avoir été conçu dans l’amour et faire la gueule dans les transports en commun?

à SHISEIDO qui m’a mis en beauté de 1997 jusqu’en 2005.
Le chocolatier Patrice CHAPON qui m’a fournit ma dose quotidienne de son très bon chocolat pendant 2 ans

Et dans l’ordre chronologique
… à Serge NAVARRE du Curieux, à Hélène du Petit Casino, à Magali et Fabienne des Blancs Manteaux, à Bernard et Mireille LUBRANO… pour m’avoir remis le pied à l’étrier.

… A ma metteur en scène Hélène ODDOS pour m’avoir rendue ma liberté sur scène, permis de refaire ma garde-robe et m’avoir fait découvrir la psychologie transgénérationnelle. A sa maman pour avoir si bien rempli son rôle de grand mère, à son mari pour m’avoir prêté sa voiture un jour très important pour moi…

A Virgil pour la bande son, sa présence et sa gentillesse.
A Olivier COUDUN, pour la création des lumières, il a réussi la performance de faire un Zénith avec 12 projos.
A Camille qui m’a suivi pendant deux ans sur toutes les régies de France
A Charly Menassé pour ses arrangements musicaux et sa générosité

A Bernadette et à l’énergie qu’elle m’insuffle depuis plus de 10 ans,
A mon imprimeur, à Naourdine pour leur aide précieuse,
A mon mec dont je ne citerai pas le nom des fois que j’en change,
à mes frères et sœurs, qu’ils restent toujours les mêmes…
A Romuald, Pierre, Stéphane et leurs petites attentions quand j’arrive au théâtre tous les soirs…
à mon boucher pour m’avoir redonné goût à la viande, à ma banquière pour ne pas m’avoir interdit Banque de France, à mon propriétaire pour m’avoir réparé le plafond, à mon voisin pour avoir récupéré mon store le jour de la tempête, à mon ostéopathe pour me remetre le dos en place ; à mon homéopathe, pour me remettre les idées en place…

…et à tous ceux qui ont eu le courage de lire cette liste jusqu’au bout
.


Pour: La conversion de la cigogne

Merci à Jean L’Oury, Marie Hélène Grimault, Dominique et toute l’équipe du Festival des Embuscades de Cossé le Vivien de m’avoir accueilli pour la mise au monde de ce spectacle…

À Jean Paul Mondo du théâtre de St Lô pour avoir été le premier à me faire confiance en programmant le spectacle et à tous ceux qui ont suivi Marie et Laurent du Bacchus à Rennes, Christian du Flibustier à Aix en Provence, Camille et Chris au Présent têtu, Monette et Fabienne à Antibes, Catherine Genest et Hervé Lethoret du Thalie Théâtre et bien sûr Bernard et Zana Mura, Jean Loui Livi et toute l’équipe des Mathurins Danièle, Nathalie, Marinette, Simon, Manu, Thomas, Pascal, Adama et tous les autres… pour ces 4 merveilleux mois passés ensemble au théâtre des Mathurins.
Merci à Jean Jacques Vannier, mon attaché de presse.
Merci à Rony, pour la création de son affiche et son humour.
Dans la série on prend les mêmes et on recommence, merci à mon homme qui est toujours le même, pour les curieux. Merci de son soutien, de son amour et tout ce qui ne regarde que nous.
Merci à mon imprimeur qui imprime toujours aussi bien.
Merci à Charly Menassé pour les arrangements musicaux, travail énorme et magnifique
À Olivier Coudun pour ses lumières magiques
Merci à Pauline, habilleuse d’exception et très bon public à mes conneries off, merci de sa fidélité et de son amour
Merci à Sébastien d’avoir prêté sa voix et donné son amitié
Merci à Andrew Allagree de m’avoir donné de son temps pour créer la chorégraphie.
À Babe et Dominique pour le travail sur les costumes
À Michèle pour son soutien logistique et son amitié.
À Christophe Luthringer pour ses précieux conseils
Et un énorme merci à Ma.j Brickler qui a créé tous les chapeaux du spectacle et qui a été un formidable pilier endossant tour a tour tous les rôles. Mais celui qu’elle remplit le mieux est celui d’une merveilleuse amie fidèle.
Et un grand merci à ceux qui me suivent depuis des années. C’est grâce à vous que je continue ce métier.
Et merci à vous qui vous êtes tapé les remerciements des deux spectacles
Mais franchement, vous n’avez rien d’autre à faire ?!


Pour : Le Miroir

Le metteur en scène, Christophe Luthringer me dit toujours que je ne dois pas remercier tout le monde à la fin du spectacle car cela ennuie les spectateurs.

Alors puisque je ne peux plus le faire sur scène, en tout cas quand il est dans la salle !!! Je me lâche par écrit, comme ça à tout moment, vous qui me lisez vous pouvez interrompre votre lecture quand vous aurez eu votre dose.

Ce spectacle est avant tout une aventure humaine, né de la rencontre avec le public et des émotions procurées avec la Conversion de la Cigogne me donnant l’envie d’aller plus loin dans la transmission de quelques clés qui aident à mieux se connaître.

Alors merci au public et à son soutien dans lequel je puise depuis plus de vingt ans la force et le bonheur de faire ce métier.

Le Miroir a pu voir le jour, grâce à la persévérance des trois directeurs de salle l’instigatrice, Isabelle Baldo, de Cran-Gévrier Animation, son homologue Philippe Burguet à Faverges, l’homme qui trouve toujours des solutions et Cécile à Bonneville qui adore les artistes.

À eux trois, ils nous ont organisé la plus chaleureuse et familiale des résidences, Philippe Burguet allant jusqu’à mettre ses enfants, sa femme et ses amis à contribution.

Merci à eux tous, d’avoir permis au miroir de voir le jour en Haute Savoie entre un petit bout du Mont Blanc et les crêpes au Nutella d’Oscar.

Merci aux femmes de l’ombre Marie Chemin et Alixiane Morel que j’ai embarqué un peu malgré elles dans cette folle aventure. Elles sont restées à mes côtés à me soutenir, à me comprendre, malgré les doutes, les peurs, l’épuisement et l’incertitude.

La première derrière ses contrats, la deuxième en quête de programmateurs…

Ma.j Brickler mon amie, mon guide spirituel, ma marraine à elle aussi repris son aiguille pour nous habiller la tête de ses créations. Un spectacle sans les chapeaux de Ma.j c’est comme Maître Dong sans ses préceptes… Elle tricote les belles relations et les chapeaux. Merci à elle pour toutes ces longues discussions qui ont su apaiser tant de colères et de doutes.

Merci à Bernadette qui 20 ans après reste persuadée qu’un jour nous monterons les marches de Cannes, je pense plutôt que ce sera avec des cannes. Une seule personne croit en vous et tout est possible, cela fait 20 ans qu’elle croit en moi, c’est le plus beau des cadeaux. Rien que pour ça, elle est devenue ma mère deux.

Pour les costumes ma grande copine Baabou m’a ouvert sa boutique et un crédit pour que je choisisse les chaussures les plus folles et les plus jolies tenues que Dominique de Roo toujours fidèle a su transformer et compléter de son expérience et de son amour du spectacle et des femmes artistes, pour en faire des costumes de scène. Merci à lui aussi d’être toujours là et de magnifier tout ce qu’il touche.

Merci à Maïva qui me permet de finir ce spectacle en beauté en m’enrobant du jupon de Corinne Bresquignan.

Merci à ma grande sœur de cœur Valérie Duburc après avoir été costumière, confidente, facebookeuse… j’avais envie de lui confier enfin toute la création graphique du spectacle, elle l’a réalisée avec élégance et raffinement relevant tous les défis graphiques.

Merci à mon imprimeur qui depuis des années me fait le papier au prix des pâtes. Mon banquier qui a su nous faire profiter de l’aide que les banques ont reçu de l’état.

Merci au maire de Faverges qui a su délaisser ses vaches pour aider les miennes, à la société Dupont, à toutes les salles qui nous ont fait confiance avant même que le spectacle soit né.

Et une pensée très spéciale pour celle qui a cru dans ce spectacle dès le départ et m’a donné les moyens d’aller dans le sens de mes envies.

Françoise Henry nous a quitté le 25 février, elle qui a toujours tant aidé les artistes a laissé pour nous un reflet dans le miroir. Puisse le succès être à l’image de sa générosité pour que de là où elle est, elle en respire les effluves.

Pardon à tous ceux que j’oublie,

Merci à vous pour votre patience, et pour avoir lu ce texte jusqu’au bout.

Je vous remercie tous d’avoir rendu mon rêve possible et je vous invite maintenant à passer de l’autre côté du Miroir.

Pour les programmateurs

« Maudit Karma »
Elise Lopes (MFE / Monsieur Max productions)
elilop@wanadoo.fr – 06 88 47 12 85

« Et pendant ce temps, Simone veille! »
Vanessa Macip (MFE / Monsieur Max productions)
vanessamacip@hotmail.fr – 06 75 07 00 24

« Gardez le sourire »
« La Conversion de la Cigogne »

trinidad@trinidad-g.com

Rester en contact

Pour recevoir les dates, le programme, etc…
inscription-news@trinidad-g.com

Pour les sponsors, partenaires, …
sponsors@trinidad-g.com

Pour signaler un bug sur le site:
webmaster@trinidad-g.com

Contact